Sous le soleil des Rondards

DemeterConditions climatiques difficiles pour le maraîchage

Voilà maintenant deux bonnes semaines que le soleil est  aux Rondards.

Comme tous les agriculteurs et maraîchers français nous avons souffert des abondantes pluies de tout le printemps.

Les conditions climatiques ont engendré des retards conséquents sur nos cultures, mais , fort heureusement, nous n’avons pas subi de perte.

IMG_1904Les cultures sous serres de nos légumes biodynamiques sont protégées

Bien chanceux d’avoir nos serres pour protéger nos plantations et nos légumes biodynamiques, aujourd’hui nous vous présentons un petit diaporama des cultures sous le meilleur angle possible, essayant de vous occulter les plantations envahies de mauvaises herbes de part l’impossibilité de passer avec la bineuse pour pour le désherbage, les terres étaient bien trop chargée en eau.

Nous rencontrons toute fois quelques soucis d’abondance de pucerons, sur les fraisiers et les concombres, le fort taux d’humidité à l’intérieure des serres en est la principale cause.

Nous vous avons expliqué dans une actualité antérieure que cette année nous sommes en phase d’expérimentation sur l’intégration d’insectes prédateurs dans nos serres pour lutter contre les pucerons, acariens et araignée rouge entre autres.

IMG_1880Les cultures en plein champ

Depuis le début du printemps, nous avons dut travailler en consultant constamment la météo, dès que les conditions le permettent, nous réunissons une équipe de plantation  (constituée de 3 planteurs et 1 chauffeur de tracteur) pour réussir à mettre nos plants en plein champ.Certains jours pour palier au retard, nos managers ont  réunit 2 équipes de plantations sur deux planteuses différentes.

Les semis d’endive et panais sont finalement faits…en dates très limites mais Alain est confiant et pense que que le retard sera rattrapé avec le beau temps…si le beau temps reste parmi nous…

Actuellement les fortes chaleurs et le vent sèchent les terres des Rondards et les jeunes cultures, les enrouleurs parcourent nos champs depuis plusieurs jours maintenant pour palier à cette augmentation brusque et violente des températures, nous puisons notre eau dans notre réserve.

 

 

One comment

Comments are closed.