Actualités

Qu’est ce que la biodynamie?

Depuis 1989, Alain et Christine pratiquent la biodynamie au sein de leur exploitation, Les Rondards, avec l’aide de Joseph.

 

Avant d’entrer dans leur ferme commençons par un peu d’histoire sur la naissance de cette forme d’agriculture.

 

En effet, tout commence en 1924, par beaucoup d’interrogations , mais surtout par beaucoup de pistes de travail. Suite à l’apparition massive des engrais chimiques de synthèse après la première guerre mondiale, un groupe d’agriculteurs , d’agronomes et de chercheurs a demander à Rudolf Steiner, un scientifiques et philosophe autrichien, de proposer une alternative à cette évolution de l’agriculture. Ce dernier répondit à cette question par un cycle de huit conférences au cours desquelles il ouvrit  de très larges perspectives. E. Pfeiffer, chimiste et agronome allemand, formés sur les indications de Steiner fut chargé d’expérimenter et de promouvoir la méthode biodynamique.

Par exemple , L’enrichissement des sols était une question centrale. Pour y répondre, Steiner suggéra d’utiliser conjointement les éléments disponibles du monde végétal et du monde animal, en les associant aux forces cosmiques et terrestres connues, tout en respectant les cycles saisonniers.

 

La biodynamie est ainsi née avec 6 préparations à destination du compost (achillée millefeuille, camomille, pissenlit, valériane, ortie et écorce de chêne) et trois préparations à pulvériser sur les cultures, notamment à base de bouse de vache, de quartz et de prêle des champs. Quelques autres préparations ont ensuite complété ce travail. Ces dernières étant le fruit de nombreuses expérimentations dont les plus connues sont celles de Pfeiffer, Kolisko, Maria Thun, Podolinsky  et bien d’autres .

(Pulvérisation des 3 préparations)

 

 

 

 

L’exploitation n’élevant pas d’animaux, celle ci achète du fumier de vache et de volaille auprès d’agriculteur locaux bio. Si Besoin ,le tout est mélangé et composté avec incorporations des 6 préparations biodynamiques

 

 

 

 

Quant aux préparations à pulvériser sur les cultures, elles sont diluées et brassées avant leur utilisation afin de transférer les bénéfices de la préparation à l’eau et aux cultures. Le procédé est appelé “dynamisation”, celui ci peut être manuel ou mécanique. L’objectif est de créer un vortex en brassant longuement dans un sens puis de le briser et de créer un nouveau vortex en brassant longuement dans le sens opposé. Sur l’exploitation, nous avons un dynamiseur mécanique  qui est utilisé afin de brasser de plus grandes quantités, en raison de la taille importante de la surface de culture.

 

Vidéo du dynamiseur en brassage

Vidéo du brassage à la main

 

 

Une fois dynamisées , les préparations s’appliquent de manière spécifique aux cultures .

Soit de façon, dite en brouillard, soit en grosses gouttes. De même, les préparations ne serons dynamisées qu’à l’aube de la journée ou dans la soirée.

 

 

 

Sur la photo ci-dessous une préparation de silice  (à base de quartz) est appliquée sur une culture d’épinard et de mesclun . Elle va permettre de renforcer la plante, d’augmenter le rendement et d’affiner le goût en accompagnant leurs rythmes naturels : inspiration, expiration, etc…

 

 

En parallèle de ces conseils concrets pour une nouvelles agricultures , Rudolf Steiner donna également des indications sur la nature des échanges énergétiques entre le cosmos et la Terre. Maria Thun repris ces conseils et étudia pendant de nombreuses années l’influence des astres avec l’université de Giessen (Allemagne). L’ensemble de ces travaux mènent à une meilleure compréhension de ce que représentent toutes ces variables énergétiques et ainsi permettre de saisir les moments d’action et d’inaction les plus favorables . Aujourd’hui, au sein de l’exploitation, chaque préparation est appliquée en respectant le calendrier lunaire.

 

 

En conclusion, la biodynamie est une technique agricole qui permet de vivifier le sol et les plantes pour nourrir les êtres vivants avec des aliments de qualité.

 

Pour plus d’informations : Demeter France

Sources :

  • STEINER, Rudolf. Le cours aux agriculteurs. Edition Novalis,2013. 300p ISBN 978-2-91011291-8
  • BERG, Peter. Jardiner en biodynamie.Editions du Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique, 2014. 192p.ISBN 978-2-9538289-2-4
  • WALDIN, Pierre. Guide pratique pour l’agriculture biodynamique. Edition Bio Dynamie Services, 2012. 224p. ISBN 978-2-501-10421-0
  • Kolisko, Eugen & Lily. L’agriculture du future. Edition Bio Dynamie Services, 2017. 388p. ISBN 979-1-551003-1

 

Belle année 2018 à tous!

 

Nous profitons de ce début de nouvelle année pour remercier chacun d’entre vous pour votre confiance et votre fidélité.

Votre fréquentation est notre soutient et notre moteur mais il est aussi notre succès.

Vous êtes de plus en plus nombreux à rejoindre nos points de vente.

Nous travaillons sans relâche pour vous proposer des produits frais et sains, toujours dans le but de vous offrir la plus grande satisfaction dans vos assiettes mais aussi pour une qualité de vie meilleure.

Pour 2018, nous vous adressons nos meilleurs vœux, nous vous souhaitons une bonne année pleine de découvertes, de richesses et de vitalité.

Ce que fût l’année 2017 :

 

En ce qui concerne l’activité de la ferme, l’année 2017 a été une saison culturale bien remplie.

Tout d’abord un hectare de serre supplémentaire a été fini de construire, cette nouvelle superficie couverte nous a permis de diversifier nos cultures mais également de gagner en précocité.

2017 a été également une année de plusieurs investissements, une double extension du local de logistique a été construite.

Augmentation de l’aire de lavage/préparation des légumes, l’aire de préparation des plants, quai de chargement pour la semi-remorque et bien sûr augmentation du volume de chambre froide.

Tous ces investissements ont été faits dans le but d’améliorer les conditions de travail de tous mais également pour répondre à la forte croissance du marché des fruits et légumes bios.

En fin d’année nous avons opté pour adhéré au label Biocohérence une manière supplémentaire de nous démarquer sur le marché du bio puisque nous étions déjà certifiés Demeter (agriculture biodynamique) mais Demeter reste à ce jour encore très méconnu, nous souhaitons faire comprendre à nos consommateurs que nos méthodes de cultures sont bien plus rigoureuses que celle du bio européen. Nous n’avons pas choisi ces labels uniquement en tant que gage de qualité mais aussi par éthique pour les engagements qu’ils représentent envers notre Terre, notre environnement et l’Humain.

 

Les Projets pour  2018 sont :

 

Servir notre clientèle avec toujours plus de produits frais, notre constance et rigueur sur la fraîcheur de nos produits et la qualité gustative de nos légumes nous permettrons de poursuivre notre développement.

Durant l’hiver nous travaillons sur la préparation de la nouvelle année culturale, les choix des légumes qui arriveront sur nos stands à partir d’avril se fait maintenant.

Notre priorité pour cette nouvelle année sera d’ouvrir de nouveaux marchés pour une commercialisation en directe, il y aura donc moins de vente en gros et demi-gros pour servir avant tout notre clientèle sur les marchés (toutes zones géographiques confondues) et notre magasin.

 

Nous réfléchissons également à la mise en place de notre site marchand pour vous proposer différentes options d’achat des légumes de notre production.

Mais ce sujet fera l’objet d’une autre publication dans les mois à venir.

Nous vous invitons donc à nous suivre régulièrement sur notre site et notre Facebook, vous y retrouverez des informations, des idées recettes, des articles sur les événements et le travail à la ferme, des photos de nos produits sur nos différents points de vente, ect…

Nous vous invitons à nous laisser des commentaires, des observations et des suggestions.

Alors à très bientôt sur nos stands et sur nos réseaux sociaux, où nous serons heureux de vous accueillir et de vous lire.

 

 

 

Un nouveau label qualité pour les Sabots d’argile

Depuis le 13 octobre 2017, les fruits et légumes de notre production sont dorénavant labellisés Bio Cohérence. En effet, nos produits portaient déjà la marque Demeter.  Ce dernier étant encore trop méconnu du grand public, nous avons décidé d’ajouter un autre gage de qualité que représente Bio Cohérence. Dans tous les cas, les cahiers des charges Bio cohérence et Demeter sont plus rigoureux que les normes européennes qui sont sans cesse tirées vers le bas .

Vous pouvez trouvez ci-dessous quelques informations sur la marque Bio cohérence.

 

(Cliquez sur la photo pour agrandir)

Quelles sont les différences entre les marques  Bio Cohérence et AB ?

 

 

(Cliquez sur la photo pour un document complet)

 

D’abord, il faut savoir que la marque AB est la propriété du Ministère de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt.

En effet, ce label autorise la mixité bio/non bio pour des espèces animales différentes et des variétés végétales différentes que l’on peut distinguer à l’œil nu.

Par ailleurs, l’élevage hors sol est interdit, mais AB ne donne pas de définition exacte à ce terme.

 

Pour ce qui concerne les contaminations par les OGM, il est nécessaire de prendre des précautions pour les évitées, si celles-ci sont inévitables, des mesures doivent être prisent pour que la contamination ne se renouvelle pas.

La collecte mixte de produits en vrac est possible sur un même circuit  à conditions que les produits bio et non bio soient séparés distinctement et qu’il y ais une traçabilité permettant  d’identifier correctement le produit.

Les produits certifiés AB peuvent être vendus dans tous les commerces.

 

 

En revanche, le cahier des charges  Bio cohérence est complémentaire et plus restrictif que la réglementation européenne.

En effet, l’association BC* établie des auto-évaluations sur ses propres pratiques sur les plans agro-environnemental, social et économique.

 

Bien sûr, aucune mixité n’est autorisée en ce qui concerne la ferme, il faut être 100% biologique.

 

Bio cohérence interdit l’élevage hors sol**.

Par ailleurs, la déclaration de la présence d’infrastructures polluantes à proximité de la ferme est obligatoire. La question de la contamination par les OGM est très stricte. En effet, il est interdit de stocker ou de collecter des matières premières à risques OGM.

 

De plus, en cas de contamination, il est nécessaire d’informer le comité de marque, si la contamination est avérée, alors la marque est retirée du produit. La collecte des produits ne peut être mixte, elle doit être 100% bio, sauf pour les œufs bénéficiant d’un système d’identification.

Les produits labellisés Bio Cohérence peuvent être commercialisés en vente directe ou en magasins spécialisés (boutique bio), une vente à grande échelle (GMS) est possible dans un périmètre de 80km autour de l’exploitation et sans intermédiaire, ni plateforme.

Enfin, Bio cohérence met  un point d’honneur au respect du Droit du Travail français sur la ferme et les groupements d’employeurs.

 

 

En conclusion, les différences entre les marques AB et Bio Cohérence, sont significatives. En effet, BC favorise les produits  français et 100% biologiques, son cahier des charges est très strictes, et la marque peut être retirée à tout manquement. On peut dire que c’est une marque conservatrice, autant par la qualité, l’origine du produit, ou encore les conditions dans lesquelles il a été obtenu.

En revanche, AB s’applique au niveau européen, le cahier des charges est moins stricte et autorise une certaine mixité (ferme, collecte, etc)

 

*BC : Bio cohérence

**Hors sol : Bio cohérence définis l’élevage hors sol,  comme un élevage ne disposant pas des surfaces nécessaires pour assurer l’accès au plein air des animaux. (tout ou partie de l’épandage de leurs déjections et tout ou partie de leurs alimentation).

 

Source : Site Bio Cohérence